Connexion utilisateur

Utilisateur/Email

Mot de passe

Mot de passe perdu ?

Utiliser un code

Envoyer cette vidéo à un contact :

Votre nom (Requis)

Email de l'expéditeur (Requis)

Email du destinataire (Requis)

Votre message

Intégrer la méthodologie de reprise d'un fonds de commerce13:10min

-----( Zone réservée aux abonnés )-----

Intégrez une méthodologie de reprise d'un fonds de commerce pour vous assurer d'aller au bout de votre démarche de reprise, avec rigueur et professionnalisme.

 

Votre plan de formation :

 

1. Diagnostiquer le fonds de commerce

2. Evaluer le fonds de commerce

3. Négocier la reprise

4. Signer les actes juridiques

 

 

Pour avancer dans vos projets :

 

550 000 entreprises seront à transmettre dans les 10 ans à venir, principalement du fait de l'âge de leurs dirigeants.

40 000 transmissions sont réalisées chaque année, elles concernent principalement des achats de commerces.

 

L’achat d’un commerce fait gagner un temps considérable par rapport à une création d'entreprise.

Les points importants à prendre en compte lors de l’achat d’un commerce sont :

- L’emplacement du local qui donne une grande partie de sa valeur au fonds de commerce. Le centre ville (N°1 ou 1 bis, 2), la zone commerciale ou la galerie marchande sont des options à étudier avant l’achat d’un commerce.

- Le bail commercial, sa durée, son objet, le loyer, les charges, les clauses concernant les travaux, la cession, etc. Un audit approfondi du bail doit être réalisé par un avocat spécialisé avant l’achat du commerce.

- Les travaux à effectuer et le respect des normes.

- La nature de la clientèle, son attachement au cédant et le poids du cédant sur la clientèle. Une étude de marché doit être faite avant l’achat du commerce.

 

Vous trouverez tous les points développés pour acheter un commerce dans le programme de formation conçu par des professionnels de la vente et de l’achat de commerces.

Consultez le programme : Je reprends un fonds de commerce.

 

 

Les intermédiaires en vente de commerce : rôles, devoir et rémunération

 

Pour trouver une affaire viable et intéressante, il faut souvent s’adresser à un intermédiaire en vente de commerces qui vous permet de :

- bénéficier des meilleurs commerces à acheter,

- gagner du temps,

- bénéficier d’un facilitateur entre vous et le cédant.

 

Les intermédiaires ont pour mission de rapprocher l’offre et la demande. Ce rôle peut consister en une simple mise en contact, l’assistance à la négociation, voire l’assistance à la signature d’un compromis d’achat du commerce ou des actes définitifs.

 

Les intermédiaires en transmission d’entreprise sont soumis à la loi du 2 janvier 1970, dite Loi Hoguet qui stipule que les personnes physiques ou morales se livrant à des opérations concernant l’achat, la vente ou la location-gérance de commerces, doivent être titulaires d’une carte professionnelle.

 

Les intermédiaires en vente de commerce sont essentiellement rémunérés par des commissions de bonne fin. Cette commission est payée par le vendeur, elle peut être mise à la charge de l’acheteur du commerce, lors de la réalisation effective de l’opération.

En savoir plus...