Connexion utilisateur

Utilisateur/Email

Mot de passe

Mot de passe perdu ?

Utiliser un code

Envoyer cette vidéo à un contact :

Votre nom (Requis)

Email de l'expéditeur (Requis)

Email du destinataire (Requis)

Votre message

Les droits des demandeurs d’emploi nouvellement auto-entrepreneurs2:51min

-----( Zone réservée aux abonnés )-----
Chargement du lecteur...

Les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les auto-entrepreneurs concernant leurs droits de demandeurs d'emploi.

 

Votre plan de formation :

 

- La prime pour l’emploi

- L’ACCRE

- Les droits ASSEDIC

- En cas de cessation de son activité d’auto-entrepreneur

 

 

 

Pour avancer dans vos projets : 

 

En tant que chômeur, vous avez la possibilité d’entreprendre. Le régime d’auto-entrepreneur permet aux demandeurs d’emplois de bénéficier des mêmes droits que n’importe quel salarié, étudiant ou retraité désirant se lancer dans l’entrepreneuriat.

 

Étant demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier des avantages du régime de l’auto-entrepreneuriat.

 

De fait, l’ACCRE, l’Aide aux Chômeurs Créant ou Reprenant une Entreprise, permet aux nouveaux auto-entrepreneurs d’exonérer partiellement et progressivement sur une durée de 3 ans l’ensemble des charges sociales.

 

Cette exonération dont bénéficient les auto-entrepreneurs s’arrête naturellement à toute cessation d’activité. Toutefois, si vous changez de régime moins d’un an après être devenu auto-entrepreneur, vous continuez à bénéficier des avantages de l’ACCRE jusqu’à la fin de cette durée.

 

En tant qu’auto-entrepreneur, qu’en est-il de vos droits ASSEDIC ? Il est évident que votre statut change auprès de Pôle Emploi. De fait, Pôle Emploi vous considère désormais comme créateur d’entreprise. Si, toutefois, la création de votre entreprise est une activité annexe, vous continuez à bénéficier de vos droits ASSEDIC.

  

Nos experts vous éclairent sur vos droits d’auto-entrepreneur en tant que demandeur d’emploi sur www.LaFormationPourTous.com

 

En savoir plus...